La ‘Bibliothèque de Rue’ est née!


Brigitte, je l’ai rencontrée à la Gare Centrale. Avec ses petites lunettes de lecture (!) sur le nez, elle faisait des mots croisés. Nous avons parlé longuement. Elle adore la BD, elle a pris deux livres. Elle n’aime pas que son visage apparaisse dans la presse, mais elle rend volontiers hommage aux donateurs du beau livre dont le titre l’interpelle: ‘Sous tes yeux’. Brigtte, tout comme Olivier, me demande de revenir pour reprendre et faire circuler les livres. Et c’est là que ‘Librairie’ devient ‘Bibliothèque’! Porter des livres, c’est un poids, car elle a son grand chien, un ou deux sacs et un super sac de couchage à porter partout où elle va.

M, je l’ai rencontré dans la plus grande librairie de seconde main de Bruxelles. J’y suis allée pour demander des invendus. Ils ont dit “Non, ils vont dans la poubelle, et ça part avec Bruxelles Propreté”. A ce moment-là M. arrive. Il vient de terminer 2 romans et veut les rendre (gratuitement) après lecture, pour les remettre en rayon. Je trouve ça génial. Le vendeur refuse.”Ils vont de toute façon aller au bac à déchets.” Je dis: “Alors, donnez-les moi!” . Nous entamons une discussion. M. est à la rue, et lit presque 1 livre par jour. Il voudrait, quand il sera plus ‘posé’, écrire un livre sur ‘le système social’ et les maisons d’accueil (il les a faites toutes et il a vu des choses que personne ne croira). Ensuite, il me donne un filon: des livres à 0.25€! Nous allons voir ensemble. Je prends 8 livres. M. en choisit 2: un Zola qu’il n’a pas encore lu, et un livre dont le titre contient son nom de famille. Je veux les lui offrir. Il dit: “Mais c’est 50cent, je peux le payer!” et je lui dis que c’est symbolique, que j’ai envie de les lui donner en cadeau. Il dit: “Alors, ceux-ci, je les garderai, pour quand j’aurai un appartement.” M. me raconte le plan incroyable qu’il a tous les soirs pour dormir en sécurité et au chaud. OK, ça reste une couverture parterre, mais néanmoins un plan ingénieux. Il me demande de ne le raconter à personne car ça voudrait dire la fin de son repos. Je promets, main sur le coeur.

PS: récolte de livres tout le mois de janvier. Bienvenue les romans, poésies, récits, sagesses, rêves et voyages!

This entry was posted in Actions, Bibliothèque de Rue, Sans-abri / Dakloos, SDF. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s